Union des Fibromyalgiques et Douleurs Chroniques du Morbihan 1 Union des Fibromyalgiques et Douloureux Chroniques du Morbihan 2 Union des Fibromyalgiques et Douloureux Chroniques du Morbihan 3 Union des Fibromyalgiques et Douloureux Chroniques du Morbihan 1

2- R�apprendre � vivre autrement

- �couter son corps
- doser ses efforts (apprendre � les r�partir dans la journ�e)
- faire un minimum d�exercices physiques (lorsque la douleur le permet).
- ne pas laisser la douleur s�installer
- se faire entendre et comprendre : c�est souvent tr�s difficile dans le milieu familial, social, m�dical. C�est dans ce domaine que l�information par les associations reste primordiale.
- aller � l�essentiel : s�entourer de � vrais amis �. Il est vrai que la maladie fait fuir le monde, et isole. La personne malade voit les � amis � dispara�tre les uns apr�s les autres. Mais on peut apercevoir � ces moments, la v�ritable amiti�, avec des relations moins nombreuses mais plus sinc�res.
- voir ce qui est important dans la vie, s�accorder du temps pour soi, ne pas s�encombrer des remarques souvent blessantes adress�es aux malades par les personnes non concern�es par la maladie (du genre : � secoue-toi un peu �, � tu ne veux pas travailler �, etc�).

3- Alimentation

Nous vivons avec ce que nous faisons ing�rer � notre corps : il est donc essentiel d�avoir une alimentation saine. Lorsqu�une personne souffre d�une fibromyalgie, on retrouve toujours chez elle un terrain acide. Pour am�liorer l��tat d�un malade fibromyalgique ou douloureux chronique, il est donc vital d�effectuer quelques changements alimentaires alli�s �ventuellement, selon la situation, � la prise de compl�ments alimentaires (toujours consulter un m�decin). Dans ce domaine, il est absolument d�conseill� de faire du � bricolage �.

4- Hom�opathie et Phytoth�rapie

La Phytoth�rapie : Traitement des maladies par les plantes.

L'Hom�opathie :

5- Toutes les techniques de d�tente

- Sophrologie cayc�dienne (par un th�rapeute dipl�m�)
- Relaxation
- Qi Gong
- Hypnose ericksonnienne (si possible, par un m�decin)

6- La Kin�sith�rapie douce et la Baln�oth�rapie

 

7- La M�soth�rapie

Faite par un m�decin, cette technique consiste en l�injection de produits m�dicamenteux aux endroits douloureux et � la surface de la peau.

8- l'Ost�opathie

Toujours rechercher un praticien effectuant de � l�ost�opathie fonctionnelle � (douce).

9- L'Acupuncture

M�decine chinoise tr�s ancienne bas�e sur la circulation des �nergies.

10- La Neurostimulation (TEN'S ou stimulateur �lectrique)

Le dispositif utilis� est un petit appareil, discret et transportable, � mettre dans sa poche. Cet appareil est reli� � des �lectrodes (auto-collantes) que le patient positionne lui-m�me aux endroits les plus douloureux ou sur le trajet d�un nerf douloureux et g�re lui-m�me l�intensit� des impulsions �lectriques de cet appareil. Le but est que l��lectricit� stimule les grosses fibres nerveuses en provoquant une sensation de fourmillements, ce faisant elle emp�che l�activit� des fibres fines, vecteur de la douleur.

Depuis septembre 2000, les appareils de neurostimulation sont rembours�s en partie par la S�curit� Sociale s�ils sont prescrits par un m�decin de centre anti-douleur ou un m�decin g�n�raliste.

11- Traitements m�dicamenteux de la fibromyalgie et des douleurs chroniques

- anti-d�presseurs (de la famille des recapteurs de la s�rotonine) : souvent prescrits � petites doses (et pas aux doses pratiqu�es pour la d�pression nerveuses)
- myorelaxants : d�contracturants musculaires, anti-�pileptiques, ces derniers donn�s �galement � petites doses.

- Antalgiques :

  • parac�tamol
  • morphiniques
  • morphine pure
  • k�talar en perfusion en milieu hospitalier ou parfois � domicile.
  • patchs anesth�siants, tr�s souvent efficaces, uniquement prescrits en milieu hospitalier

page suivante precedante Page 1 2